|  AMD Business Home  |  AMD.com  |  Support & Pilotes Go Search

Administrabilité  

Administrabilité avec les solutions AMD pour entreprises

Administration hors bande et standards sectoriels
La technologie AMD avec DAS 1.0 est une plate-forme basée sur des standards libres offrant des fonctionnalités d’administration critiques et évitant à votre entreprise de dépendre d'une technologie propriétaire unique et onéreuse.

Les systèmes clients AMD prenant en charge l’administration hors bande prennent tous en charge les standards DMTF, notamment le standard DASH (Desktop and Mobile Architecture for System Hardware).

Prise en charge de DASH par AMD
AMD a mis au point plusieurs outils de développement open source pour DASH. Pour plus d’informations, voir : http://developer.amd.com/cpu/manageability/Pages/default.aspx.

AMD développe également un plug-in DASH pour Microsoft System Center Configuration Manager. Pour plus d’informations sur ce plug-in, visitez : http://developer.amd.com/cpu/manageability/Pages/default.aspx.

DASH est un ensemble de spécifications développées par le DMTF permettant la gestion des services Web sur la base de standards libres et destiné aux systèmes clients de postes de travail et d’ordinateurs portables. DASH est une structure complète qui offre la nouvelle génération de standards pour une gestion sécurisée hors bande et à distance des systèmes de postes de travail et d’ordinateurs portables dans les environnements d'entreprise multiconstructeurs répartis. DASH permet le fonctionnement des mêmes outils, de la même syntaxe, de la même sémantique et des mêmes interfaces sur de multiples produits : postes de travail classiques, ordinateurs portables, PC lames et « clients légers ».

DASH permet une gestion hors bande sûre et solide. DASH 1.1 comprend les fonctionnalités d'administration hors bande suivantes :

  • Transport sécurisé : utilise HTTPS pour un fonctionnement sécurisé.
  • Protocole d’administration basé sur le SOAP : utilise WS-Management.
  • Découverte de réseau standardisée : découverte en deux étapes grâce au RMCP (Remote Management and Control Protocol) et à WS-Identify.
  • Administration utilisateurs : fournit une interface standardisée permettant à une console à distance d’ajouter ou de supprimer des utilisateurs, de définir ou de modifier des mots de passe et d’assigner des rôles aux utilisateurs. Les rôles prédéfinis comprennent (admin/opérateur/lecture seule).
  • Contrôle de l’alimentation à distance : permet d’allumer, d’éteindre, de redémarrer ou de réinitialiser le PC.
  • Contrôle du démarrage : permet au système d’effectuer une réinitialisation sur le dispositif d’initialisation spécifié (par exemple PXE, disquette ou média distant).
  • Inventaire des actifs matériels : affiche le numéro de modèle de la plate-forme, la version du processeur, la version du BIOS, des informations sur la mémoire et d’autres matériels.
  • Interface de détection : comprend des interfaces de détection facultatives relatives à la vitesse et à l’état du ventilateur, à la température, à l’état de l’alimentation et aux intrusions dans le châssis.
  • Alertes de plate-forme : une console peut recevoir des alertes via un protocole WS-eventing. Les alertes de plate-forme peuvent inclure des alertes de température, des erreurs de ventilateur, des intrusions dans le châssis, ProcHot, Thermtrip et des erreurs de démarrage BIOS.
  • Redirection de la console de texte : permet de rediriger la console et le clavier à l’aide du BIOS pendant le démarrage, la configuration du BIOS ou les programmes de diagnostic (dès que le système d’exploitation reprend le contrôle pendant le démarrage, la redirection du texte est interrompue).
  • Redirection média : fournit un dispositif « virtuel » (CD-ROM, disquette, disque) qui lit les données à partir d’un dispositif distant ou d’un fichier image. Cela permet au BIOS de démarrer à partir d'un disque, d'un CD-ROM ou d'une image disquette distants. Les cas d’usage clé comprennent :
    • démarrage distant sur un système d’exploitation de déploiement (comme WinPE) pour l’approvisionnement du système
    • démarrage distant sur une image CD de réseau pour mettre le BIOS ou les microprogrammes à jour ou pour effectuer des diagnostics
  • État du système d’exploitation : fournit une interface hors bande pour lire l'état du système d'exploitation (arrêté, en marche, en veille ou en hibernation) ou pour demander un changement d’état, par exemple l’arrêt ou l’hibernation.
  • Boîte à lettres de données opaques : permet à un agent logiciel sur le PC de stocker des données dans le contrôleur d’administration DASH afin qu’une console ou application distante puisse lire ces données hors bande ultérieurement, quel que soit l’état du système d’exploitation ou de l’alimentation du PC.

 

Lire le livre blanc « Essential Client Management with DMTF DASH.

Les avantages de DASH pour les administrateurs
Un outil ou une console de gestion prenant en charge le standard DASH peut surveiller et contrôler un système client DASH de manière homogène, indépendamment du fournisseur. Ainsi, les tâches de gestion courantes sur de nombreux clients différents sont réalisées de la même manière.

La fonctionnalité essentielle de DASH permet de réduire la durée d’apprentissage des administrateurs, de rendre plus flexibles les tâches de gestion, de réduire la complexité du système et les coûts. DASH permet les différents cas d’utilisation spécifiques indiqués ci-dessous. Pour une description détaillée de ces cas d’utilisation, consultez le livre blanc des cas d’utilisation de DASH.

  • Contrôle de l’alimentation à distance, contrôle du démarrage et redirection de la console : à partir d’une console de gestion à distance, les administrateurs peuvent éteindre, allumer ou redémarrer un système client. Ils peuvent éteindre les systèmes pour économiser de l’énergie. Ils peuvent également allumer un système, appliquer un patch, puis éteindre le système.
  • Diagnostics à distance : les opérateurs du centre d’assistance ou les administrateurs peuvent diagnostiquer les problèmes à distance en allumant un système client à distance et en redirigeant la sortie série vers leur console à distance. Ils ont ensuite la possibilité de définir la réinitialisation système à partir d’un disque ou dispositif de diagnostic pour effectuer le dépannage à distance.
  • Découverte : à partir d’une console de gestion, les administrateurs peuvent automatiquement découvrir les systèmes clients qu’ils peuvent gérer avec DASH. Un client géré peut ensuite être interrogé de manière classique. La console peut également déterminer si un client prend en charge DASH ainsi que les capacités ou fonctionnalités spécifiques accessibles.
  • Inventaire des actifs : à partir de leur console ou outil de gestion, les administrateurs peuvent visualiser l’inventaire du matériel et des logiciels pour les clients du système. Par exemple, un administrateur peut vérifier la configuration de composants matériels comme la mémoire ou les disques durs, ou savoir quels logiciels et quelles versions sont installées. Cet inventaire peut toujours être visualisé, que le système client soit allumé ou non.
  • Surveillance à distance de la santé des systèmes : les administrateurs peuvent surveiller à distance la santé des composants matériels du système, comme la température, les intrusions dans le châssis et le fonctionnement des ventilateurs.

Informations complémentaires
Initiative DASH (Desktop and Mobile Architecture for System Hardware)

« Essential Client Management with DMTF DASH » (PDF, 1 MB)

« Critical Use Cases Supported by DASH-Enabled Business PCs »(PDF, 431 KB)

Outil de gestion Dash
AMD a mis au point divers outils de développement open source pour DASH (Desktop and mobile Architecture for System Hardware).
Plug-in Dash
AMD développe également un plug-in DASH pour Microsoft System Center Configuration Manager.